Manger local : quand les cantines scolaires montrent l'exemple

publié le 26-02-2021 par AE_LudovicSchneider

Le séminaire sur la restauration scolaire organisé par le Syndicat de promotion des communes et le Centre de gestion et de formation de mardi à jeudi a permis à quatorze communes de présenter leur stratégie respective pour lutter contre le gaspillage alimentaire, en mettant au passage plus de "ma'a local" dans l'assiette. Une dynamique qui a le vent en poupe à Raiatea, où les foyers sont vivement encouragés à planter pour contribuer à approvisionner les cantines.

À l'heure de la pandémie, l'approvisionnement des cantines en circuit court apparaît plus que jamais comme un sérieux débouché pour les fournisseurs locaux. "Le Covid a été un détonateur" introduit Doris Hart, deuxième adjointe à la mairie de Uturoa. Comme elle, quatorze élus et autant de responsables de la restauration scolaire ont assisté au séminaire sur "L'évolution des outils de gestion des denrées alimentaires au service des cantines scolaires". Organisé par le Syndicat de promotion des communes (SPC) en partenariat avec le Centre de gestion et de formation (CGF) du mardi 23 au jeudi 25 février à Mahina, le séminaire a permis aux communes de présenter leur stratégie politique en restauration scolaire. À commencer par Raiatea, déjà précurseur d'une cuisine bio à l'école. 

 

Source (texte et image) et texte complet : TahitiInfos


Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, authentifiez-vous.