18. Inciter les entreprises polynésiennes et établissements publics à mettre en place des démarches et opérations exemplaires en matière "énergie-climat"

publié le 11-03-2017 par AE_LudovicSchneider

Objectif(s) :

L’action vise à accompagner les entreprises polynésiennes (notamment les principales filières productives comme le tourisme, la pêche, la perliculture et l'agriculture) dans leur mutation afin de se prémunir d’un certain nombre d’impacts déjà observables :

  • Dépendance aux énergies fossiles / ressources naturelles locales limitées.
  • Pérennité des activités dépendantes des services écosystémiques rendus par les milieux et écosystèmes (ex : tourisme et santé des coraux, perliculture et réchau ement / acidification des océans + phénomène houlométrique impactant les lentilles des atolls –salinisation, etc.). 
Début du projet Fin estimée Fin effective
01-09-2015 31-12-2020 n.c.
Progression (en %)

Etapes

Le volet général se décompose en :

  1. Sessions spécifiques de formation des professionnels aux bonnes pratiques (MDE, EnR, GES, eau, déchets, écomatériaux...).
    avancement : réalisé (2-3 formation CCISM par an et création en 2015 du club des entreprises polynésiennes éco-responsables, soutien du CCISM pour l'organisation de conférences du club EPER sur la RSE en septembre 2019 et de l'association Objectif Terre sur l'éco-construction en octobre 2019 puis courant 2020) 
  2. Diffusion des livrets environnement (supports métiers HSE) + éventuelle création de nouveaux outils pédagogiques adaptés au contexte polynésien.
    avancement : réalisé (diffusion du guide déchet et de nombreux guides sectoriels de la CCISM - création du sute www.dechets-professionnels.pf)
  3. Pérennisation des visites-conseil-environnement en entreprises.
    avancement : réalisé (les visites conseils se poursuivent, organisées à la demande, mais il y a peu de demandes)
  4. Soutien de l’investissement conditionné à l’engagement amont sur un outil d'aide à la décision (notamment via le lancement d'AAP MDE, ENR).
    avancement : en grande partie (accompagnement par la CCISM et l'ADEME de porteurs de projets dans le cadre d'AAP MDE et ST)
  5. Concrétisation des actions + Reporting des consommations.
    avancement : partiellement (Etat des lieux et compilation des données de tous les audits énergétiques réalisés en entreprises et pour lesquels il y a eu des aides de l'ADEME - mais pas de connaissance et suivi de la concréation des actions) 

Il est complété par un volet spécifique au Port Autonome de Papeete

Cibles de l’action

  • Les entreprises polynésiennes et leurs représentations syndicales
  • Les établissements publics
  • Les consommateurs des produits fabriqués en PF

Points de vigilence et éléments de leviers

Opportunité de s'appuyer sur quelques entreprises démonstratives (ex : STP Multipress, 1er label Imprim'Vert en Polynésie française), mais également sur des actions collectives structurantes pour les professionnels (ex : mise en place d’une charte « Chantier Responsable », création d’un Club d’Entreprises Exemplaires).

Le fait de favoriser les groupements d’entreprises pour faire abaisser le coût des opérations (inaction constatée pour des temps de retour sur investissement au-delà de 3 ans) et pour structurer la profession (notamment dans le secteur agricole). 

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : Vice-présidence, Ministère de l’Economie et des Finances, en charge des Grands travaux, du transport aérien international, et de l’économie bleue (VP)
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : ADEME, DGAE, Etablissements bancaires, Médias
Responsable(s) : n.c.
Équipe projet :
  • CCISM (pour le volet entreprises)  
  • Établissements publics 
  • ADEME et Pays pour le soutien financier (direct et indirect) aux démarches

Budget et moyens

Budget (en XPF) : n.c.

Moyens humains et techniques à mobiliser

Soutien technique et financier aux porteurs de projets : montage d’opérations, aide au montage du dossier de candidature aux AAP, aide à la rédaction des cahiers des charges en vue du recrutement d’un prestataire, suivi de l’étude et du projet etc.

Moyens financiers à prévoir

Les outils d'aides à la décision et les soutiens qui leur sont conditionnés.

Fonds mobilisables (non exhaustif) :

  • Concours nationaux (création d'entreprise Construction durable, aide à la création d'entreprises de technologies innovantes) 
  • Conseils gratuits de proximité assurés par la CCISM (conseils personnalisés dans les domaines de l’environnement et de la sécurité en entreprise + visite-conseil en amont de tout diagnostic ou projet)
  • Fonds ADEME (Diagnostic, Étude de projets et Aides à l'investissement)
  • Développement d’autres fonds / aides : ex > prêts bonifiés 

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
26

Valeur de l'indicateur : 26 (nb d'entreprises)

Minimum : 0

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 35

nb d'entreprises
Tendance globale de  l'indicateur
Entreprises engagées dans une démarche / ...
877

Valeur de l'indicateur : 877 (nb)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 640

nb
Tendance globale de  l'indicateur
Chefs d'entreprises et porteurs de projet ayant ...

Commentaires

AE_LudovicSchneider
AE_LudovicSchneider (Ludovic Schneider)
#25 - 19-02-2018
Un club des entreprises éco-responsables s'est constitué en 2015 pour développer les bonnes pratiques
1. Plusieurs formations sont organisées chaque année par la CCISM sur les enjeux de durabilité
2. Un guide "déchets" et de nombreux guides sectoriels sont disponibles sur le site de la CCISM comme outil pédagogique
3. La CCISM a lancé un appel à projet ISO 50001 à l'été 2017 (6 lauréats) et un appel à projet diagnostic énergétique en février 2018.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, authentifiez-vous.