3. Favoriser le placement des énergies renouvelables produites sur le réseau

publié le 11-03-2017 par AE_LudovicSchneider

Objectif(s) :

Faire de la PF, une vitrine de solutions de stockage innovantes

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-07-2019 31-12-2020 n.c.
Progression (en %)

Contexte

En Polynésie française, la structure et la taille du réseau électrique, ainsi que la concentration des moyens de production, génèrent rapidement une instabilité de la fourniture d’énergie. A cela vient s’ajouter une problématique d’intermittence de certaines EnR en plein développement.

Dans ce cadre, la maîtrise du stockage de l'énergie est nécessaire pour lisser la production des énergies dites intermittentes et la restituer en fonction de la demande.

Etapes

  1. Modifier la réserve tournante et le taux de pénétration des EnR (Ar 253/CM du 06/03/2015 définissant les règles de placement de l’énergie)
    avancement : réalisé (concertation avec les acteurs concernés sur un projet de texte modificatif de l'arrêté - adoption en janvier 2021) 
  2. Étude d’optimisation des moyens de production et de stockage favorisant le placement des EnR
    avancement : en grande partie (étude finalisée sur la partie statique en octobre 2020, concertation en cours sur la partie dynamique) 

Cibles de l’action

Producteurs d’énergie de PF / concessionnaires

Points de vigilance et éléments de levier

Nécessité de concertation des acteurs les plus avancés sur les technologies de stockage de l’énergie (ex : Projet Bardzour* à la Réunion).

Antériorité du SDE sur ses missions en lien avec le stockage de combustibles fossiles (instruction, dispositions tarifaires conjointes avec la DGAE pour les hydrocarbures).

Nécessité de définir les priorités en matière de solutions de stockage adaptées au contexte polynésien**.

VIGI : S’assurer des conséquences environnementales des solutions de stockage et de retraitement (plomb notamment) 

 

* Ce projet a permis d’installer une centrale de production d’électricité photovoltaïque (9 MWc) associée à un système de batteries en containers visant à stocker l’énergie (9 MWh). 

** L’hydroélectricité a priori est l’une des seules énergies à offrir une capacité de stockage (et donc une puissance garantie, essentielles pour les réseaux électriques de petite taille). L’énergie photovoltaïque est également à investir car les technologies de stockage évoluent très rapidement.

 

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : Ministère de la modernisation de l’Administration, en charge de l’énergie et du numérique (MAE)
Coordinateur(s) : SDE
Partenaires : EDT, TEP, CRE, AFD, Bureaux d'études, ADEME
Responsable(s) : emilie.nowak
Équipe projet :

1. Pays en tant que concédant 

2. SDE


Budget et moyens

Budget (en XPF) : n.c.

Moyens humains et techniques à mobiliser

Moyens d’animation pour l’encadrement du BET sur les étapes opérationnelles 1 et 2

Moyens financiers à prévoir

Coût d’investissement pour l’expérimentation « stockage de l’énergie »

Fonds mobilisables (non exhaustif) 

Fonds État piloté par l’ADEME (ex : AMI « Stockage et Conversion de l'Énergie » gérée par l’ADEME dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir - PIA). 

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
0

Valeur de l'indicateur : 0 (ktep)

Minimum : 0

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 0

ktep
Tendance globale de  l'indicateur
Capacité de stockage d'électricité mise en service
Valeur de l'indicateur : 28,78 (%)  Minimum : 0 Maximum : 100 Valeur seuil : 40

Valeur de l'indicateur : 28,78 (%)

Minimum : 0

Maximum : 100

Valeur seuil : 40

Tendance globale de  l'indicateur
(28,78)
Part des énergies renouvelables dans la ...

Commentaires

AE_LudovicSchneider
AE_LudovicSchneider (Ludovic Schneider)
#8 - 19-02-2018
Expérimentation "smart grid" en cours par le biais d'une thèse à l'UPF (de février 2016 à janvier 2019)

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, authentifiez-vous.