6. Valorisation de la biomasse issue des plantations de pins en Polynésie française

publié le 11-10-2019 par AE_LudovicSchneider

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-07-2018 31-12-2020 n.c.
Progression (en %)

Contexte

La Polynésie française compte 200.000 ha de forêts dont 140.000 ha de forêts naturelles, 50.000 ha de cocoteraies, 4.500 ha de plantations de pin des Caraïbes, 5.000 ha de forêts de protection artificielles (essentiellement résineuses) et de 500 ha de feuillus précieux. 

La filière bois représente un potentiel important de création de richesse et d’emplois. Les besoins annuels en ressource ligneuse s’élèvent à 31000 m3 (dont environ 30 000 m3 de résineux) et le marché du bois concentré sur Papeete est actuellement approvisionné en quasi-totalité par du bois résineux importé. 

La Polynésie a commencé la mise en exploitation des peuplements de pins arrivés à maturité et cette exploitation se réalise actuellement par l’intermédiaire d’entreprises privées travaillant sur les massifs domaniaux ou privés de Tahiti, Moorea, Raiatea, Hiva Oa et Tubuai et couvre entre 5% et 10% des besoins en bois. 

Le véritable démarrage et le développement de la filière bois local passe inévitablement par la mise en exploitation des massifs domaniaux de Nuku-Hiva, qui avec plus de 1000 ha sont les plus grands massifs domaniaux de la Polynésie française.

L’installation d’un nouvel exploitant, "grosse" entreprise équipée pour transformer de gros volumes sur le principal massif de pin des caraïbes non encore exploité situé à Toovii (Nuku Hiva) permettra de créer une véritable filière de production de bois d’œuvre en pins local.

La valorisation de la biomasse issue notamment des résidus d’exploitation (purges et écorces) et des parcelles déclassées (reboisements les moins bien venants) est une des activités prévues par le projet d’exploitation du massif forestier de Nuku Hiva.  

Etapes

  1. Etudes sur le volume des résidus/déchets valorisables sur les massifs de Nuku Hiva
    avancement : réalisé (études sur le volume des résidu/déchets valorisables réalisée en décembre 2018 et étude de faisabilité d'un système de production d'électricité terminée en novembre 2019, démarrage d'un groupe de travail en décembre 2019)
  2. Appel à candidatures pour l’exploitation des massifs de pins sur Nuku Hiva
    avancement : réalisé (AAC aux Marquises en 2017 mais infructueux. Nouvel AAC lancé début 2021)
  3. Analyse et sélection du porteur de projet
    avancement : néant (à venir au 1er semestre 2021)
  4. Fixation d’un prix de rachat au KWH de l’énergie produite
    avancement : néant
  5. Installation et mise en place du site
    avancement : néant

Points de vigilance et éléments de levier

Estimation des volumes à ne pas surestimer

Utilisation des déchets d’exploitation uniquement

Fixation d’un prix de rachat au KWH cohérent afin de ne pas provoquer une hausse des tarifs pour l’utilisateur final

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : Ministère de l’Economie verte, et du domaine, en charge des mines et de la recherche (MED)
Coordinateur(s) : DAG
Partenaires : SDE, ONFI, CIRAD, Communes
Responsable(s) : n.c.
Équipe projet :
n.c.

Budget et moyens

Budget (en XPF) : n.c.

Moyens humains et techniques à mobiliser

Expertise de cadres de l’ONFI / Appui technique du SDE

Moyens financiers à prévoir

Aides agricoles, Défiscalisation locale et métropolitaine 

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
0

Valeur de l'indicateur : 0 (GWh)

Minimum : 0

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

GWh
Tendance globale de  l'indicateur
Production énergétique issue de la biomasse

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, authentifiez-vous.