5. Favoriser l'émergence de porteurs de projets EnR innovants et démonstrateurs sur le territoire polynésien

publié le 11-03-2017 par AE_LudovicSchneider

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-07-2015 31-12-2020 n.c.
Progression (en %)

Contexte

Quelques enjeux autour de la production d’énergie de substitution en PF (en 2014) :

  • La consommation d’énergie primaire était réalisée à 6,4 % à partir d’EnR
  • 75 % de cette production provenait de l’électricité hydraulique (16 centrales : 13 sur Tahiti et 3 dans les Marquises) 
  • L’énergie solaire restait en forte croissance (productible multiplié par 4 pour le PV depuis 2010)
  • Des projets novateurs en matière d’EnR étaient toujours d’actualité 

Un Schéma directeur des EnR (réalisé en 2012 et actualisé en 2015) a délivré plusieurs messages-clés : révision des mécanismes de subvention / défiscalisation > Action 2, appel aux technologies maîtrisées sur Tahiti (hydroélectricité, PV intermittent…)> Action 4, diversification des ressources autres que PV dans les îles éloignées).

Energies marines : 

ETM :

Production électrique : conditions favorables (bathymétrie, T°C, moindre fréquence cyclonique, coût de l'électricité, savoir-faire local dans les projets d'EMR offshore, volontés privées locales...) mais technologie devant encore faire ses preuves

SWAC : REX 2 systèmes SWAC (hôtels Bora-Bora et Tetiaroa) + 1 projet au CHPF du Taaone (AO conception / réalisation en cours). Connaissances et savoir-faire locaux importants. Correspond à un besoin répertorié en climatisation (gros consommateurs, zone côtière urbaine) mais projets froid généralement non compatibles eau glacée

Houlomoteur / hydrolien : Potentiel intéressant sur certains sites notamment pour le houlomoteur. Peu de connaissance fine de ce potentiel sauf pour la côte sud de Tahiti (houle) et la passe Kaki (Hao). Etude caractérisation du potentiel hydrolien en cours dans les passes Tairapa (atoll de Manihi) et Teauonae (atoll de Takaroa). REX à capitaliser (centrale houlomotrice de Papara)

Méthanisation : projet de bio-méthanisation pour les ISLV + compostage (unité de Technival)

Eolien : REX de la ferme éolienne de Makemo (technologie pas adaptée) + exploitations en autoconsommation par quelques particuliers

Biomasse :

Coprah : technologie parfaitement maîtrisée + projet de mini huilerie de coprah en partenariat avec la commune de Tatakoto + affranchissement des importations et du transport des hydrocarbures dans les îles éloignées

Bois-énergie : Étude du Ministère de l'Agriculture proposant des mesures (techniques, économiques et fiscales) pour développer le secteur privé de la filière Pinus (Pin des Caraïbes) (> Action 6 pour le bois-énergie et > Action 16 pour le bois-construction)

Etapes

  1. Energies marines 
    • ETM Création d’un groupement privé disposant des moyens financiers pour développer un projet ETM on shore sur le territoire
      avancement : néant
    • ETM Choix de systèmes de climatisation par boucle d'eau glacée pour tout nouveau gros projet en zone côtière urbaine
      • Etude de caractérisation des systèmes de production froid de tous types et de leur compatibilité au SWAC (totale, partielle)
        avancement : réalisé (étude du SWAC en zone urbaine finalisée en 2020)
      • Mise en service du SWAC de l’hôpital du Taaone (prévu 2ème semestre 2020)
        avancement : réalisé (marché travaux en cours - livraison prévue en 2021)
    • Houlomoteur / hydrolien : Etudes de potentiel 
      avancement : réalisé (études réalisées sur certains sites de PF)
  2. Méthanisation : Réalisation d’études de faisabilité bio méthanisation
    avancement : réalisé (étude réalisée par Technival à la Presqu'île en phase APD) 
  3. Eolien : Accompagnement des opérateurs privés
    avancement : néant (pas de porteurs de projet qui se sont manifestés)
  4. Biomasse
    • Programme « Coprah » (production électrique – en complémentarité avec l’Action 9 sur l’utilisation pour les transports)  
      • Audit : prix de sortie, lieux préférentiels etc.
      • Soutien aux projets : groupes des centrales thermiques qui utilisent actuellement du fuel (fort pouvoir GES)
        avancement : en grande partie (étude de faisabilité en cours pour une centrale hybride coprah à Tatakoto)
    • ​Concrétisation des mécanismes de soutien à la filière Pinus > Action 6
      avancement : partiellement (voir action 6)

Points de vigilance et éléments de levier

Pour chaque filière, fixer le prix du kWh vert

Houlomoteur / hydrolien : D’importants freins : nécessite des équipements ayant fait leurs preuves (difficulté d'intervention sur des îles isolées, pas de ressources locales pour l'entretien des machines...), courant en partie dû à l'ensachage des lagons (= non prédictible), profondeur souvent peu importante des passes notamment au regard des machines développées (> 10 m de diamètre le plus souvent)

Méthanisation : problème de définition de la compétence communale ou Pays

Biomasse (coprah) : volet thermique intéressant à exploiter pour l'usage mobilité Action 9

VIGI : Équilibre des réseaux > Action 3.

Pilotage / animation

Élu(s) référent(s) : Ministère de la modernisation de l’Administration, en charge de l’énergie et du numérique (MAE)
Coordinateur(s) : SDE
Partenaires : ADEME, EDT, TEP, Communes, Représentants des usagers (professionnels et particuliers), DCNS, Etat, Europe, IFREMER, Fenua Ma, Technival, Tahiti Fa'ahotu
Responsable(s) : emilie.nowak
Équipe projet :
  1. Energies marines
    • ETM porteurs de projet privés
    • ETM SDE + CHPF
    • Houlomoteur / hydrolien SDE 
  2. Méthanisation : SDE, Opérateurs privés, Communes, ... 
  3. Eolien : SDE
  4. Biomasse : 
    • SDE / DGAE
    • DAG / FOGER

Budget et moyens

Budget (en XPF) : n.c.

Moyens humains et techniques à mobiliser

Ressources d’animation au sein du SDE. 

Moyens financiers à prévoir

/

Moyens financiers mobilisables (non exhaustif)

Programme d’Investissement pour l’Avenir (PIA), Fonds vert (AFD)  

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
0

Valeur de l'indicateur : 0 (GWh)

Minimum : 0

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

GWh
Tendance globale de  l'indicateur
Production énergétique issue de la biomasse
78

Valeur de l'indicateur : 78 (MWh)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 77

MWh
Tendance globale de  l'indicateur
Production éolienne
3,5

Valeur de l'indicateur : 3,5 (GWh)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 11,4

GWh
Tendance globale de  l'indicateur
Production SWAC
0

Valeur de l'indicateur : 0 (nb)

Minimum : 0

Maximum : n.c.

Valeur seuil : 3

nb
Tendance globale de  l'indicateur
Projets d'énergies renouvelables innovants ...

Commentaires

AE_LudovicSchneider
AE_LudovicSchneider (Ludovic Schneider)
#11 - 19-02-2018
L'ouverture à l'UPF en 2017 d'un Master Gestion des énergies en milieu insulaire et tropical (3 étudiants en 2017-2018) permet de développer l'expertise locale sur l'énergie, en plus de la montée en compétence des professionnels.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, authentifiez-vous.